vu par un Cléonnais

chateauLe château du Basset

Au Moyen Age

Dans quelques textes datant du Moyen Age, nous trouvons le terme Basset, parfois écrit Baset, mais correspondant bien à notre ville.

D'Eudemare aux Baudouin

Les Baudouin, sieurs du Basset, de Boissey, de la Guensue, du Prey, de Beauvrèche, de Beuville, de Doudeauville, etc., furent anoblis par Charte en 1544.

chateauArmoiries :

"d'argent, à la croix de sable, cantonnée aux 1 et 4, d'une croix de Malte d'azur, aux 2 et 3, d'une tente de gueules"

En juin 1588, Henri III présent à Rouen voulut rallier à sa cause les principaux habitants de la ville. Il anoblit les 12 capitaines des bourgeois, dont Pierre D'Eudemare, sieur du Basset.

Pierre Ier Baudouin épousa en 1601 la fille d'un secrétaire du roi, Marie des Hommets. En 1621, il acheta au chanoine D'Eudemare la seigneurie du Basset à Cléon et rendit aveu aux jésuites de Rouen. Il devint secrétaire du roi par la résignation d'un frère de sa femme. Il décéda à Rouen en 1634.

Son fils aîné, Pierre II Baudouin est né en 1604. D'abord avocat au parlement, il acquit en 1627 la charge de trésorier de France à Rouen. En 1630, il épousa Marguerite Blondel. Sieur du Basset, il achèta une terre avec une maison nommée 'le manoir' en 1653. L'abbé Hérouet bénit une nouvelle chapelle bâtie dans la cour du manoir en 1656. En 1667, le plein-fief de Saint-Martin de Cléon a été érigé en faveur de Pierre Baudouin, avec union du fief du Basset et des fiefs de Saint-Gilles de Cléon et de la Heuse comme arrière-fiefs.

Les représentants de la famille Baudouin furent maintenus dans leur noblesse en 1667 par jugement de M. de la Gallissonnière, intendant de Rouen. Pierre II décéda à Rouen en 1686.

Pierre III Baudouin est né en 1644. Chevalier, sieur du Thil, du Basset et de Mailleterre, il fut conseiller au Parlement de Rouen en 1671 et son doyen en 1717. Pierre III décèda en 1730.

Des Baudouin à Grandin

En 1734, Jacques François Baudouin, né en 1693, fils et héritier en partage de Pierre III, vendit le fief du Basset à Pierre Nicolas Germaine, marchand à Rouen. A cette date, il n'y a pas de château répertorié à l'inventaire. Les travaux de construction ne démarrèrent que vers 1750. Pierre Germaine est né en 1697 et est décédé avant 1756.

En 1759, Jean Métral Nicolas Germaine, demeurant à Paris faubourg Saint-Germain, sans doute héritier, vendit le fief avec le château à François Marguerite Joseph Courtin de Saint-Vincent, né en 1697, capitaine au régiment de Royal-Pologne, demeurant à Paris Le Marais. Il est précisé que beaucoup de travaux sont encore à effectuer pour le château. Il décéda en 1768.

En 1782, l'héritier de Courtin de Saint-Vincent vendit les terres et le château à Jean-Baptiste Pierre Grandin, né en 1741, fabricant à Elbeuf qui s'était retiré tôt des affaires.

A Cléon, il s'était beaucoup investi dans les problèmes agricoles et humains :

photo de cleon

Il décéda en 1821.

Les Bérard - Roussel

Le domaine devient la propriété de Charles Victorien Adolphe Bérard, né à Caen le 21 ventôse an 10, soit le 12 mars 1802, et décédé au château du Basset le 17 mai 1874.

Voici une représentation du château, tirée du cadastre de 1832 :

photo de cleon

Marie Elise Bérard, fille de Charles, née le 12 décembre 1839 à Rouen, devint l'héritière du château et des terres. Elle se maria à Cléon le 26 avril 1875 avec (H)Oscard Pierre Roussel. Leur fils Adrien Marie Adolphe, né en 1883 au château, décèdera en 1914. (H)Oscard, né le 20 novembre 1836, lui survivra jusqu'au 7 février 1920. Marie décèdera le 6 septembre 1930 à Cléon.

Adrien avait épousé Emilie Saint-Mleux, et leur fils Adrien Marie Edmond est né à Saint-Malo en 1914, peu après le décès de son père.

Aspect du château il y a une centaine d'années:

photo de cleon photo de cleon photo de cleon

L'après-guerre 1939-45...

Emilie Roussel semble avoir géré les affaires jusqu'en 1946-47, car à cette date, on retrouve un nouveau propriétaire. Henri Cheval, hôtelier rue Henry à Elbeuf, acquiert le château endommagé pendant la guerre. La partie centrale est finalement déconstruite.

En 1964, c'est le dernier changement de propriétaires...